Biographie

Eva Jornet débute ses études de flûte à bec à l’École Municipale de Musique de son village natal, la Fatarella, à l’âge de six ans. En 1999 elle commence ses études de niveau intermédiaire à l’École Municipale de Musique Mestre Montserrat de Vilanova i la Geltrú ave Abel Puig, et en 2006 elle obtient le diplôme de niveau intermédiaire avec Mention d’Honneur au Conservateur Municipal de Barcelone, où elle étudie avec les professeurs Josep Mª Saperas et Joan Izquierdo.

Un an plus tard, elle débute le premier cours du Diplôme d’Études Spécialisées de Musique ancienne (D.E.M) au Conservatoire National de Région Perpignan Méditerranée, avec Fanette Estrade, en suivant des cours la même année avec la flûtiste Sara Parés.

En 2011, elle termine les études de Niveau Supérieur au Conservatoire Supérieur de Musique Manuel Castillo de Séville, institution où, sous le tutorat de Vicente Parrilla, elle obtient la Mention d’Honneur au Projet Final.

Au cours de cette dernière période, elle commence les études de basson baroque avec Luis Castillo et elle a une bourse ERASMUS à l’École Supérieure de Musique de Lisbonne (ESML), où elle étudie avec le professeur Pedro Couto Soares.

À diverses occasions elle a reçu des cours magistraux avec Fernando Paz, Pierre Hamon et Maurice Steger.

Depuis l’année 2009 elle fait partie, en tant que flûtiste et en jouant divers instruments à vent, de la compagnie théâtrale Nao d’Amores (spécialisée dans le théâtre prébaroque), sous la direction dramaturgique d’Ana Zamora et musicale d’Alicia Lázaro. Elle a participé, avec cette formation, à la création des spectacles suivants : Auto del Cristo de los Gascones (Mystère du Christ des Gascons), Auto de los Reyes Magos (Représentation des Rois Mages) (avec la coproduction du Théâtre Abadia de Madrid), Danse de la mort (coproduite avec le Théâtre Cornucòpia, de Lisbonne), Auto de los cuatro tiempos (Auto des quatre saisons) et Auto de la Sibylle Cassandre de Gil Vicente, et Comedia llamada Metamorfosea (Comédie nommée Métamorphose), de J. Romero de Cepeda. Suite dans le monde théâtral, en 2012, avec Nao d’Amores et la Compagnie Nationale de Théâtre Classique (CNTC), elle représente l’œuvre Farces et églogues, de Lucas Fernández.

Dirige et est l'une des interprètes de l'ensemble de musique ancienne Opus 5, groupe de jeunes musiciens reconnus, originaires de différents pays comme le Japon, Cuba, la Colombie, la Belgique et la Catalogne.

Master de Musicologie et Interpretation de la Musique Ancienne, promotion 2013/2014 au ESMUC (École Superieure de Musique de Catalogne) et UB (Université de Barcelone).

 Pendant la saison 2015/16, il rejoint en tant que flûte soliste dans l'Orchestre Symphonique de Madrid pour la production de l'opéra "Alcina" de Haendel au Teatro Real de Madrid.

Actuellement prend des cours de bassons historiques au ESMUC avec Pep Borràs et aussi avec Carles Cristóbal et Eyal Street.